lundi 8 septembre 2014

Les vacances commencent par :



Mes boutons d’or, bonjour.

J’espère que vous êtes en forme. Après vous avoir présenté Strasbourg dans les grandes lignes, je vous propose de vous raconter les péripéties de ce cour et agréable week-end.

A notre arrivée, nous avions prévu de faire un tour de bateau sur l’Ill pour visiter la ville. Nous avons choisi de faire celle-ci dans un bateau découvert afin de pouvoir prendre de magnifiques photographies.

Nous voilà dans le bateau, nous nous mettons au fond. Devant nous un grand père et ses deux petits enfants s’installent. Au début les choses se passent plutôt bien, je trouve la petite fille très bruyante et elle m’empêche d’écouter l’audio guide, ce qui m’agace profondément. Mais se sont des enfants, nous ne pouvons pas leur demander de ne pas parler et de ne pas bouger. Pour moi elle crie plus qu’elle ne parle et aucun adulte n’essaye de la calmer. Au cour du parcours la situation devient vraiment énervante, la petite se bat avec son frère, frappe le grand-père et le pire c’est que c’est le petit garçon qui se fait disputer (grrr,grrr,grrr).

La visite est terminée et j’ai presque rien entendu moi qui aime l'histoire cela m'ennuie un peu mais c'est pas grave internet existe. En revanche, j’ai bien compris que nous avions vu des canards, le bateau des pompiers, de l’eau et de jolies maisons.;-)

Nous descendons du bateau pour continuer notre visite à pied. Arrivée devant le Cathédrale Notre Dame, après avoir pris des photos, Gribouillie se rend compte qu’elle n’a plus son portefeuille. Nous vidons le sac plusieurs fois afin d’éviter une panique inutile mais rien n’y fait. Nous revenons donc sur nos pas. Il n’y a qu’une seule possibilité il est resté sur le bateau. En effet, lors du trajet le capitaine a soulevé le coffre sur lequel nous avions laissé nos affaires et le portefeuille est probablement tombé.

Nous nous dirigeons vers l’embarcadère qui n’est pas bien loin (ouf). Gribouille va vers le bateau, moi je vais vers le guichet. De loin j’explique à la dame la situation et celle-ci fait un appel à tous les navires. J’ai beaucoup apprécié leur rapidité, leur efficacité et l’amabilité. Le portefeuille à été retrouvé et nous avons pu nous rendre en Allemagne par la suite.


Je vous en dirai d’avantage lors du prochain épisode. 
Bonne journée 

1 commentaire:

  1. Coucou,

    Ohh, ouff pour le porte-monnaie ! :D
    Génial qu'il était retrouvé !

    Sarah, http://sarahmodeee.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup pour ses jolies mots !