samedi 1 novembre 2014

La jeunesse éternelle



Atelier jolies plumes 4: explication en dessous de la photographie

Il était une fois, un soldat qui revenait de la guerre. Un seul désir, simple mais intense rentrer chez lui et revoir sa femme et ses deux enfants. Pour les retrouver il devait passer par une forêt. Cette guerre avait durée dix ans et l'avait énormément fatiguée. Durant une bataille cet homme fut gravement blésé et son corps portait de nombreuses cicatrices. Il n'avais pas vu grandir ses enfants et c'était son plus grand regret. Il rêvait de revenir en arrière et de voir ses blessures disparaître.
La route était longue et le chemin sinueux, il finit donc par s'endormir, un bruit sourd le réveilla. Il faisait nuit noir devant lui se tenait un vieil homme qui lui dit: 

" J'ai entendu les souhaits de ton cœurs, ils sont nobles et purs. Je vais donc t'indiquer le chemin à suivre mais tu devras franchir trois épreuves."

L'ancien soldat était surpris et dubitatif il s'écria:

"Rien ne peux me soigner et il n'existe rien sur terre qui peut changer le passer"

Le vieil homme: "Je ne peux pas changer ton passer, mais je peux te proposer à toi et à ta famille la jeunesse éternelle si tu acceptes de suivre mes instructions." 
L'ancien soldat accepta. Le vieille homme lui montra le sentier à suivre et lui demanda de se rendormir.

Il fut réveillé par le chant du rossignol et se rendit sur le sentier indiqué par le vieil homme. Sur  la route, il rencontra une femme un livre étrange dans les mains qui semblait bien triste. Prit de compassion il s'arrêta et l'interpella: "Pourquoi pleurez-vous?"

"La clef du grimoire est tombée dans un gouffre, je n'arrive pas à l'atteindre. Sans lui je ne peux plus travailler."

"Je vais aller vous la chercher mais j'aurai besoin d'une corde."

La femme alla lui chercher une corde et l'accompagna devant le gouffre. Ils attachèrent la corde à un arbre. Le soldat descendit et remonta la précieuse clef. Il l'a remis à la dame.

"Tu es bon et généreux pour te remercier je t'offre cette épée magique, elle t'aidera à vaincre les obstacles sur ta route. Attention, elle ne pourra servir que trois fois"
L'ancien soldat la remercia et repris son chemin.

Au moment de l'heure la plus chaude de la journée, l'ancien soldat arriva devant un puits percé par de nombreuses racines. Un voix sortit du puits "Au secours" Le soldat se pencha quand soudain un bruit troubla cet instant. Un monstre gigantesque  à deux têtes se dirigeait vers lui. Se battre ne servirait à rien. Il piqua le monstre aux pieds avec son épée et il s'écroula, mort. La terre s'ouvrit pour l'engloutir. 

"Aidez moi" reprit la voix dans le puits "un monstre m'a jeté là". 

L'ancien soldat ne savait comment s'y prendre pour y descendre le trou était trop étroit et le puits bien profond. Le soldat réfléchit, regarda son épée et dit : "Belle épée éclaire cette grotte et allonge toi jusqu’à ce qu'on t'attrape." L'épée s'illumina et s’allongea et une petite fée remonta à la surface. La mission accomplit l'épée retrouva son aspect initiale. La fée remercia son sauveur en lui donnant une gourde d'eau et trois morceaux de pains et elle s'en alla.

Le soldat reprit sa route pendant six jours il ne rencontra personne et vivait des victuailles offerts pas la fée. La gourde ne se vidait jamais et dans son baluchon il y avait toujours trois pains.  Au septième jour il arriva devant une tour. Le vieil homme apparut: "Tu es arrivée, la fiole est en haut de cette tour mais prend garde au..." et il disparut.

L'ancien soldat fit le tour de la tour et se rendit compte qu'il n'y avait ni porte, ni escalier. Il s'assit pour trouver une solution. La nuit arriva et la lune fit apparaître une porte. L'ancien soldat se leva,  se dirigea vers elle l'ouvrit et entra. A l’intérieur en bas des marches se trouvait la phrases: NE TOUCHER A RIEN. Il prit l'escalier, il arriva en haut  de la tour, une table avec un délicieux festin se trouvait juste devant lui à côté il y avait des pièces d'or et au fond de la pièce une princesse attachée à un pilier. Elle s'écria: "Sauvez moi, je vous en prie". L'ancien soldat prit l'épée et la délivra. Un rire macabre se fit entendre et la princesse se transforma en dragon sous ses yeux. 

Pris de panique l'ancien soldat couru pour échapper au feu du dragon. Il arriva en bas de la tour mais la porte avait disparu le dragon ricanait. Le soldat sortit son épée mais le Dragon lui dit " La magie n'a pas d'effet sur moi. En libérant la princesse tu m'as délivré, pour te remercier je te donne une chance de sauver ta vie mais il faut résoudre une énigme. La voici: 

Sans voix, il crie.
Sans aile, il voltige.
Sans dents, il mord.
Sans bouche, il murmure.

L' ancien soldat s'assit la dragon était près à le manger mais il lui dit "donne moi un peu de temps pour réfléchir". La dragon accepta. L'épée se mit à briller et le mot vent se grava sur la lame.   
L'ancien soldat répéta la réponse et le dragon ainsi que l'ancien soldat furent emportés par le vent. Le dragon se transforma en de l' eau bleu et elle tomba dans une fiole.
Le vieil homme réapparu: "Tu as franchis la dernière épreuve, cette eau est ta récompense. Reprend ta route rentre chez toi et fait bon usage de ce présent."    

L'ancien soldat en but un peu et il retrouva force et vigueur. Il reprit son chemin et arriva chez lui trois jours plus tard, il donna de la potion à sa femme mais laissa ses enfants grandir et construire une vie de famille. Ils est aujourd'hui arrière arrière, arrière grand père et profite de tous les membres de sa famille. 



Le principe de cet atelier d’écriture entre blogueurs/euses "L’atelier des Jolies Plumes"  est de travailler chacun(e) sur une proposition et de poster le fruit de cette recherche dans un article à une date prédéterminée.
Pour que cela reste léger, une occasion d’écrire et non de se rajouter encore une source de stress, une deadline supplémentaire et ne pas trop interférer dans le cours normal des articles de nos blogs respectifs au risque de lasser plumes comme lecteurs, il y aura une proposition par mois et un mois pour la préparer et la publier. 
Voici la proposition d'écriture de ce mois-ci : "Le conte."

1 commentaire:

  1. Quelle belle histoire, beau conte bien trouvé et bien raconté!

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup pour ses jolies mots !